Este site usa cookies de análise para coletar dados agregados e cookies de terceiros para melhorar a experiência do usuário.
Leia a Política de privacidade completa .
EU ACEITO

Logo UISG Piazza di Ponte Sant'Angelo, 28 | 00186 Roma, Italia | Tel: 0039 06 68 400 20 | Mob: +39 3441734506 | coordinator@talithakum.info

| | | |

NOTÍCIAS

DE VOLTA

15 Fevereiro 2021

La 7éme Journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite des personnes

Une économie sans traite des personnes est une économie courageuse

La 7éme  Journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite des personnes concerne le monde entier


La Journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite des personnes s’est terminée lundi ; la Journée est célébrée le 8 février à l'occasion du mémorial liturgique de Sainte Joséphine Bakhita, la sœur soudanaise qui, enfant, a vécu l'expérience dramatique d'être victime de l'esclavage. 

«Économie sans traite des Personnes» ... voilà le thème choisi pour l'édition 2021; une invitation à promouvoir et à multiplier les actions économiques qui s'opposent à toutes les formes d'exploitation. Pour l'occasion, l'oeuvre du sculpteur canadien Tim Schmalz intitulée «Laissons les opprimés en liberté» (Lk, 4), représente Sainte Bakhita.

Il y a 7 ans, le Pape François a confié aux Unions des Supérieurs Généraux des Instituts Religieux la mission de promouvoir la Journée de Prière et de Réflexion; le Comité international pour la Journée mondiale, coordonné par Talitha Kum, le réseau mondial de la vie consacrée contre la traite des personnes de l'Union internationale des supérieurs généraux (UISG), en partenariat avec la Section Migrants et Réfugiés du Dicastère pour le Développement Humain Intégral, Caritas Internationalis , l'Union mondiale des organisations féminines catholiques, le Mouvement des Focolari et de nombreuses autres organisations travaillant au niveau local, ont organisé pour la première fois un marathon de prière en ligne. Cette idée a été conçue pour répondre de manière créative aux mesures de précaution prises pour limiter la pandémie. Cela a ouvert la possibilité de rassembler de nombreuses réalités dans le monde qui sont engagées contre la traite des personnes et liées aux organisations partenaires.

«Cette journée est importante, car elle nous aide à nous souvenir de ce drame et nous encourage à ne pas cesser de prier et de nous battre ensemble. Que la réflexion et la prise de conscience soient toujours accompagnées de gestes concrets, qui ouvrent également des voies d'émancipation sociale. Le but, en fait, est que chaque individu asservi redevienne un protagoniste libre de sa propre vie et un part active de la construction du bien commun ", le Pape François s'adresse ainsi aux participants du marathon en ligne lors de son message de prière.

Le marathon, en direct sur les chaînes Youtube de la Journée de prière, a vu la participation de plus de 1000 personnes, connectées dans monde entier et a été visionné par près de cinq mille personnes dans les heures suivantes: au cours des 7 heures de prière, des moments de réflexion, de prise de conscience et de témoignages s'alternent avec des danses et des chants. Ont ouvert le marathon, Soeur Patricia Murray, secrétaire exécutive ibvm de l'UISG et S.E. le Cardinal Michael Czerny, sous-secrétaire de la Section des migrants et des réfugiés.

«Le marathon en ligne a été rendu possible grâce à l'engagement concret de nombreuses organisations de la base, en particulier les réseaux Talitha Kum à travers le monde, qui ont répondu avec enthousiasme et responsabilité à l'appel. "Pendant le marathon, j'ai souvent été émue.  À la fin de la journée, j'ai ressenti pour la première fois la puissance de la prière universelle, la beauté de célébrer ensemble en dépassant toutes les frontières, soutenue par la présence du pape François. Je crois que nous pouvons tous dire avec les enfants de Rome: oui, je vous vois! », voilà le commentaire de Soeur Gabriella Bottani, coordinatrice de Talitha Kum.

Vous pouvez consulter les vidéos sur ce lien.
 

A REDE
NO MUNDO

As redes de Talitha Kum encontram-se en todos os continentes e coordenam os esforços contra o tráfico de pessoas de 50 redes intercongregacionais organizadas em nível nacional-local; e 10 redes de coordenação conjuntamente diferentes países articuladas em nível regional.

* Dados do Censo de Talitha Kum 2021

SUBSCREVER PARA
NOSSA NEWSLETTER

PRIVACY

Idioma em que você deseja receber na newsletter

“Quando as teias da aranha se juntam,
elas podem amarrar um leão”

(provérbio Etíope)